Vente en ligne de vins raisonnés, naturels et biologiques

Vin de France : l’appellation liberté

Vin de France : l’appellation liberté
Publié le 23 juin 2016

La dénomination Vin de France, une alternative crédible à l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC), qui est la référence en matière de classement des vins.

De plus en plus de vignerons voient leurs vins déclassés en dénomination Vin de France. À Contrario, nombreux sont ceux qui décident de ne pas suivre les directives de l’ AOC pour pouvoir produire des vins hors normes. Ceux-ci seront l’expression de leur volonté de liberté tant dans la culture que dans le choix des cépages ou la méthode de vinification. Tout ces efforts pour que la vigne offre naturellement ce qu’elle a de plus incroyable, le raisin.

 

L’Appellation d’Origine Contrôlée :

AOC-Nature et vinsHistoriquement, les appellations d’origine ont été mises en place pour lutter contre la fraude au début du XXème siècle (loi de 1905). Un décret-loi de 1935 a créé l’Appellation d’Origine Contrôlée, applicable aux vins et eaux-de-vie ainsi que l’organisme chargé de leur définition, de leur protection et de leur contrôle (INAO, Institut nationale de l’origine et de la qualité).

Voici quelques unes des premières AOC mises en place le 15 mai 1936: Arbois, Cassis, Tavel, Champagne, Châteauneuf du Pape, Monbazillac…

En 2009 apparaît l’Appellation d’Origine Protégée, équivalent européen de l’ AOC. La mention AOC restant la plus répandue sur les bouteilles de vin.

La constitution d’une AOC est établi en fonction d’une aire géographique délimitée où existe une réelle notion de terroir et d’un encépagement encadré tant pas le choix des cépages que par la proportion de chacun d’eux dans l’élaboration des vins.

Cette zone particulière est conduite par des hommes qui ont construit au fil des ans un savoir-faire fondé sur une interaction entre la terre et l’humain. On y retrouvera l’originalité et la typicité du produit.

 

La dénomination Vin de France :

Vin de France article-Nature et vinsCette dénomination est une nouvelle catégorie des vins sans indication géographique. Elle remplace la dénomination vin de table depuis le 1er Août 2009.

Cette appellation offre une plus grande liberté dans l’élaboration des vins. La mention de millésime n’est pas obligatoire, les vins peuvent être mono-cépages ou au contraire de cépages variés. Elle permet une lisibilité simplifiée des étiquettes où est indiqué la marque commerciale et la mention Vin de France ainsi que le cépage.

Cette dénomination laisse plus de liberté aux vignerons en ne les contraignant pas dans un cahier des charges exigeant. Les vins ainsi produits ne sont pas l’apanage des petits « vins de tables » mais permettent à de nombreux vignerons de faire découvrir des vins de cépages oubliés et de laisser libre cours à l’ingéniosité de ces véritables artisans du vin.

 

Ces vignerons qui ont fait le choix de la dénomination Vin de France !

De plus en plus de vignerons qui refusent de se plier aux diktats des appellations, produisent leurs vins en « Vin de France ». Ils peuvent ainsi avoir plus de liberté et faire se qu’ils ont envie sans se soucier des contraintes liées aux AOC ou autres IGP (Indication Géographique Protégée).

Les AOC amènent à produire des vins sans défaut, au goût similaire de millésime en millésime plutôt que des vins d’expression. Ils existent tellement de diversité de sols, de cépages, de méthode de vinification, que les vignerons cherchent à travailler différemment en sortant des appellations contrôlées.

Daumas Gassac rouge 2013Cette pratique ne date pas d’aujourd’hui ! Surnommé « Le Lafite du Languedoc« , le Daumas Gassac fut vendu en simple vin de table lors de sa commercialisation en 1978. Il devint ainsi le vin de table le plus cher du monde. À partir d’un terroir exceptionnel, Aimé Guibert a choisi de créer un grand cru qui ne suit pas les directives de l’ AOC Languedoc mais qui est reconnu comme tel dans le monde entier.

Car oui qui dit Vin de France ne veut pas dire vin au rabais ! De nombreux viticulteurs produisant sous cette dénomination sont souvent en Agriculture Biologique ou Biodynamique voire de plus en plus en vin naturel.

En Provence, Henri Milan a choisi l’agriculture biologique depuis ses débuts en 1986 et fait le choix de produire ses vins en « Vin de France ». Sa démarche est connue et reconnue par ses « pères » et tout les amoureux du vin.Domaine Henri Milan MGO

Et bien d’autres l’ont suivi dans ce sens ! Vous pouvez d’ailleurs retrouver notre gamme de vin en dénomination Vin de France par ici : Vin de France-Nature et vins

 

Partagez sur