Vente en ligne de vins raisonnés, naturels et biologiques

Vidéo : Les dépôts dans le vin

Vidéo : Les dépôts dans le vin
Publié le 7 juin 2017

Les dépôts dans le vin :

Beaucoup d’entre vous se demandent de quoi sont composés les dépôts, à quel âge un vin peut en avoir… Aujourd’hui, Romain votre Sommelier Conseil à décidé de répondre à ces questions, en vidéo !

 

 

Vidéo: LES DÉPÔTS DANS LE VIN

Retrouvez la retranscription de ma vidéo conseil ci-dessous :

 

Bonjour, Romain votre Sommelier conseil pour natureetvins.fr. Aujourd’hui, on va parler des dépôts dans le vin et tu vas voir qu’il existe trois types de dépôts différents.

Alors la première cause de la présence de dépôts dans le vin et c’est la plus fréquente, c’est avec le temps, avec l’évolution. Des dépôts se créent naturellement. Mais la vraie question c’est : de quoi c’est composé ?

Ils sont composés de tanins et de matières colorantes qui se sont sédimentées. Les matières colorantes pour les blancs sont appelées les flavones et pour les rouges, les anthocyanes.

 

Et là, tu te demandes : au bout de combien de temps on a des dépôts ?

En réalité, il n’y a pas de réponse type à te donner. Pourquoi ? On prend l’exemple d’un vin rouge, c’est déjà plus évident. Je t’ai dit qu’un vin rouge est composé de tannins et de matières colorantes qui se sont sédimentées. Alors, plus tu auras un cépage comme la Syrah par exemple, qui sera un Cépage très tannique, très teinturier, et plus tu auras la possibilité d’avoir des dépôts, plus de dépôts. Après, à contrario si tu prends un cépage opposé comme le Pinot Noir que tu vas trouver en Bourgogne, en Alsace, c’est un cépage qui est très peu teinturier et très peu tannique, donc tu auras, par défaut, moins de dépôts. Donc sur un vin comme la composée de Syrah, tu peux imaginer avoir des dépôts au bout de 8/10 ans, mais ce n’est pas une règle : ça dépend la filtration, la manière de travailler du vigneron… ça dépend de pleins de choses.

 

Le 2e type de dépôt c’est : sur les rouges et les blancs, même si sur les blancs c’est plus facile à voir, on dirait des petits cristaux.

Non et re non, pitié, ce n’est pas du sucre !!

Ce que tu dois savoir, c’est que le vin contient naturellement de l’acide tartrique, du potassium et du calcium. Ces composants créent un « sel tartrique », qui sous l’action du froid, peuvent se précipiter au fond de la bouteille.

 

Le 3e type de dépôt est plutôt lié à la manière de travailler, notamment aux vignerons qui filtrent très peu, font très peu de filtrations, de collages… Et du coup tu trouves des dépôts dans le vin, même dans la jeunesse. Ils sont composés de matières qui n’ont pas été filtrées, c’est du raisin, des particules de raisins, des petits morceaux….

 

C’est particulièrement vrai avec des vignerons comme Laurent Bagnol, dans le Languedoc, qui filtre très peu mais aussi parce qu’il bosse en nature donc il est assez peu interventionniste. Maintenant tu sais d’où vient le dépôt, sa composition… T’es plus effrayé, ce n’est pas grave ! Et si tu en as, qu’es ce que tu fais, si tu ne veux pas les avoir en dégustation comme je te le dis régulièrement, tu décantes ! Tu sépares le liquide des dépôts !

Voilà, c’était Romain votre Sommelier Conseil, à bientôt sur natureetvins.fr !

Partagez sur