Vente en ligne de vins raisonnés, naturels et biologiques

Qu’est-ce que l’agriculture biologique ?

Qu’est-ce que l’agriculture biologique ?
Publié le 9 décembre 2015

Agriculture Biologique et Vins Bios :

Le Vin Bio existe officiellement depuis 2012, avec la reconnaissance du vin bio par l’Europe. Auparavant, il n’existait pas à proprement parlé de «vin bio», mais des vins élaborés à partir de raisins « issus de l’agriculture biologique ». On regrettera que le cahier des charges en matière de vinification est bien peu contraignant pour le vigneron bio et ouvre la voie à l’essor du bio industriel, vin issu de raisins bio mais dont le goût pourra être standardisé grâce aux pratiques de vinification permissives !

L’objectif de l’agriculture biologique est de respecter la terre, les produits et le consommateur afin de manger sain dans le respect du terroir.

L’agriculture biologique est soumise à un cahier des charges interdisant entre autres l’utilisation d’engrais ou de produits phytosanitaires de synthèse, ni de produits chimiques (pesticides, insecticides, fongicides, engrais, etc.).

Le vigneron qui élabore un «vin bio» essaie de renforcer au maximum les défenses de la vigne pour limiter les traitements. Toutefois, contre les maladies les plus fréquentes (mildiou, oïdium), les traitements au soufre et à la bouille bordelaise (à base de cuivre) sont le plus souvent utilisés.

Cette conduite de la vigne demande du temps : c’est pourquoi élaborer un «vin bio» demande 20% à 30% de main d’œuvre supplémentaire par rapport à une agriculture conventionnelle.
3 ans minimums sont nécessaires pour se faire certifier en bio. Pendant ces 3 années, le vignoble est en conversion bio : il se doit de respecter la réglementation sur les produits bio, est suivi par l’organisme de certification qui s’assure du respect de cette réglementation mais n’est pas considéré comme «vin bio»

En matière de vinification, le vigneron ayant ses vignes certifiées bio n’a pas beaucoup plus de contrainte que le vigneron conventionnel, l’Union Européenne ayant permis l’utilisation de levures exogènes et de quasiment toutes les pratiques viniques du conventionnel. Le soufre est autorisé à des doses légèrement inférieures aux doses de soufre dans le conventionnel (30 à 50mg en moins). Il est faux de penser que «vin bio» est égal à vin sans soufre.

Toutefois, un grand nombre de vignerons qui conduisent leur vignoble en bio sont très vigilants à conserver le plus de naturel possible (c’est-à-dire à utiliser le moins possible de produits chimiques) dans leur chai afin de mettre en valeur tout le travail donné dans la vigne.

C’est le cas des vignerons et des domaines que nous avons sélectionnés vous trouverez au sein de notre cave un large panel de vins rouges naturels, de vins blancs et rosés bios 

Partagez sur